Bank Identifier Code (BIC)

Fixé par la norme ISO 9362, le Code Universel d’Identification des Bank, plus connu sous les initiales BIC découlant de sa dénomination anglo-saxonne Bank Identifier Code, dont la gestion est assurée par la Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication, constitue aujourd’hui un élément particulièrement important du monde bancaire, celui-ci permettant en effet l’identification de chaque établissement bancaire lors des traitements automatisés.

Constitué de huit caractères pour le siège central de chaque banque et de 11 caractères pour les établissements, le code BIC se compose de quatre premiers caractères servant à définir, de manière unique, la banque à laquelle il est attribué, les deux suivants reprenant, quant à eux, le code du pays dans lequel la structure est implantée, cette information se trouve ensuite complétée par les deux caractères qui constituent le code emplacement, les trois derniers représentant enfin le code branche.

Représentant aujourd’hui un outil particulièrement important dans le domaine bancaire international, le code BIC s’avère être très utile, dans la mesure où il simplifie grandement le processus d’identification des différents établissements, offrant alors un certain nombre d’avantages aux usagers, leur permettant notamment de réduire considérablement le coût d’une transaction internationale, ramenant ce prix à celui d’un virement dans le réseau national.

Ayant ainsi permis de faciliter les relations entre les différents acteurs du secteur bancaire, l’introduction des codes BIC et IBAN offre, aux usagers, la possibilité de bénéficier de services toujours plus performants et économiques lors de la réalisation d’une transaction nationale, ou internationale, constituant donc un avantage indéniable pour le grand public, qui voit alors ces procédures optimisées.