Chèque de banque

Désignant un moyen de paiement dont la principale particularité est d’être débitée sur le compte de l’établissement bancaire de son émetteur, le chèque de banque offre, à chacun des acteurs d’une transaction, une plus grande sécurité, assurant, en effet, à ceux-ci, le bon déroulement de l’ensemble de l’opération, la banque ayant d’ores et déjà procédé au retrait des fonds auprès du débiteur, garantissant donc, pour le créancier, la présence d’un solde suffisant.

Généralement demandé pour la réalisation de transactions importantes, telles que la vente d’un bien immobilier, d’un véhicule, ou d’une œuvre d’art, le chèque de banque reste un outil particulièrement important, constituant une garantie, pour le vendeur, de bénéficier du versement de la somme prévue, l’établissement bancaire ayant préalablement réservé la somme correspondante afin que l’opération se passe comme prévu.

Comportant la mention « chèque de banque » sur son verso, ce moyen de paiement fait l’objet de toute l’attention de l’établissement bancaire qui l’a émis ; nécessitant généralement la réalisation d’un grand nombre d’opérations, dont le coût reste supporté par son émetteur, certaines formules bancaires incluent toutefois la fourniture gratuite de deux exemplaires par an, permettant ainsi, à leurs usagers, de profiter pleinement de cette solution.

Offrant une sécurité accrue, le chèque de banque peut toutefois être contrefait, c’est pourquoi il convient aussi de vérifier son authenticité, cette démarche pouvant être effectuée en contactant l’agence bancaire émettrice, elle seule se trouvant, en effet, en mesure de déterminer la validité du moyen de paiement, cette opération ne pouvant bien entendu pas être effectuée le soir, ou le week-end, lorsque l’établissement est fermé.