Le porte-monnaie électronique

Aujourd’hui, les banques se doivent d’innover sans cesse afin de pouvoir présenter à leurs clients des services inédits et performants qui les aideront dans la gestion quotidienne de leur(s) compte(s).

C’est dans cet esprit qu’est né le porte-monnaie électronique. Ce dernier est un fait un porte-monnaie qui a la forme d’une carte. Et la plus fameuse de ces cartes est aujourd’hui celle qui répond au nom de Monéo.

L’intérêt principal de Monéo, c’est de pouvoir payer des achats d’une valeur relativement faible sans avoir pour cela à sortir pièces ou billets.

Comment marche le porte-monnaie électronique ?

C’est très simple : si je vais faire mes courses chez un commerçant qui est équipé d’un appareil qui accepte cette nouvelle solution, au moment de régler je vais introduire ma carte dans le terminal, exactement comme avec une carte bleue traditionnelle, puis je vais valider pour que le règlement soit accepté après avoir bien sûr bien observé que le montant facturé est le bon.

Si je veux régler avec cette nouvelle génération de porte-monnaie, mes paiements ne pourront dépasser les 30 euros par achat.

Bon à savoir également, utiliser un porte-monnaie électronique signifie que je ne peux en aucun cas être à découvert. En clair, je ne peux dépenser plus que ce que j’ai déposé sur ma carte.

A ce sujet, rien de plus simple également pour déposer des fonds sur son porte-monnaie électronique car ce dernier peut se recharger dans un distributeur comme sur l’appareil d’un commerçant. En situation, il me suffit alors de renseigner la somme que je souhaite créditer puis de saisir mon code secret. Mais si la somme à recharger excède les 30 euros, l’établissement qui accomplit l’opération est alors tenu d’accomplir un relevé d’identité. Et quoiqu’il arrive, je ne pourrais jamais avoir plus de 150 euros sur mon porte-monnaie électronique.

Cette solution innovante possède bien sûr ses avantages comme ses inconvénients.

Au rayon des premiers, on notera bien entendu la facilité d’utilisation et le fait que je n’ai plus à me soucier d’avoir sur moi pièces et billets. Mais également le fait que tout le monde, y compris ceux qui n’ont pas de compte bancaire ni de carte de crédit, peut détenir et utiliser un porte-monnaie électronique.

Autre atout, mais cette fois qui va concerner les commerçants eux-mêmes, cette solution va bien sûr considérablement baisser le coût de gestion des pièces.

Concernant les désavantages, notons le plafond limitatif de 150 euros et le fait d’être tenu de recharger en caisse, et donc aux yeux de tous, comme de devoir parfois être soumis à un contrôle d’identité.

Ce nouveau service bancaire, s’il n’est pas encore très connu et répandu, présente donc de sérieux avantages. Et en cette époque où les solutions de paiement par carte sont en plein essor, il y fort a parier que le porte-monnaie électronique possède encore de beaux jours devant lui.