BNP Paribas s’engage deux ans de plus aux côtés du Festival d’Avignon pour l’organisation du programme Kadmos

Mécène incontournable dans le monde de la culture, le groupe bancaire français BNP Paribas apporte aujourd’hui son soutien à un nombre toujours plus important d’initiatives, au travers notamment de la fondation qui porte son nom, mettant un point d’honneur à défendre toutes les formes d’expression, justifiant ainsi le renouvellement de son engagement aux côtés du Festival d’Avignon et plus particulièrement du programme Kadmos mis en place par ce dernier, l’enseigne ayant effectivement décidé de s’engager, pour deux années supplémentaires, à hauteur de 90 000 €, permettant alors à cette initiative de se poursuivre.

Aider la production et la mobilité des artistes

Mis en place en 2010, le partenariat entre la Fondation BNP Paribas et le programme Kadmos du Festival d’Avignon vise à donner, aux jeunes artistes du spectacle, originaires du bassin méditerranéen, une opportunité de développer leur talent, en apportant notamment un soutien à la production de leur spectacle, comme pour l’organisation notamment, en 2010, de Chouf Ouchouf, de Zimmermann & De Perrot, et en 2011, de Des Femmes, de Wajdi Mouawad, ayant ainsi permis, depuis sa création, à 14 jeunes artistes de participer à un certain nombre d’événements importants, tels que le Festival International de Théâtre d’Istanbul, ou encore les Festival Grec de Barcelone et d’Athènes-Epidaure, assurant, à ces jeunes artistes, d’acquérir une nouvelle notoriété et d’élargir leurs horizons, grâce à la rencontre d’autres cultures, leur apportant alors un soutien indéniable.

Un engagement de longue date en faveur des arts de la scène

Permettant, aux bénéficiaires du programme Kadmos, de profiter du parrainage d’un artiste reconnu, cette opportunité s’inscrit dans la continuité des différentes actions entreprises par la Fondation BNP Paribas, qui œuvre depuis maintenant plus de 23 ans pour la défense et la promotion de toutes les formes d’expression, apportant son soutien non seulement aux disciplines reconnues au travers de chorégraphes, mais aussi d’un partenariat avec la Maison de la Danse, le groupe bancaire s’est aussi ouvert à un certain nombre d’autres formes d’art, concernant notamment le monde du cirque, développant son action pour amener le grand public à s’ouvrir de plus en plus à ces formes d’expression, multipliant les initiatives pour attiser les curiosités sur cette autre forme de spectacle vivant, ayant déjà permis l’émergence d’un certain nombre de talents reconnus, tels que Gulko de la Compagnie Cahin-Caha, ou encore Johann Le Guillerm de la Compagnie Cirque Ici.

Une activité particulièrement importante dans tous les domaines

Se mettant particulièrement en avant dans le domaine de la culture, grâce à des partenariats tels que celui conclu avec le Festival d’Avignon et l’organisation du programme Katmos, qui offre aux artistes une visibilité toujours plus importante, la Fondation BNP Paribas se trouve engagée dans de nombreux projets, visant notamment à sauvegarder et faire découvrir toutes les formes de culture, l’organisation prônant, en effet, le développement des disciplines artistiques par l’échange et la collaboration, profitant de ses nombreuses occasions pour aider à la mise en place de programmes de développement et d’insertion, la fondation n’oubliant pas non plus la recherche, qui constitue aujourd’hui aussi l’une de ses préoccupations les plus importantes, faisant ainsi du groupe bancaire l’un des plus importants mécènes de France, quelle que soit la discipline concernée.